À la recherche d’une petite soeur pour ma douce

J’ai tant à écrire et à partager, mais j’y accorde si peu de temps. J’écrirai sur l’éducation de ma douce au niveau vocabulaire et la façon de parler ; j’écrirai aussi conjointement avec elle sur le plaisir. Quel plaisirs de partager ici…

J’avais dit à ma douce qu’au retour des vacances, je chercherai une petite soeur qui partagera sa vie à mes pieds. C’est chose faite… Je recherche, et là, je retrouve, sur les sites de rencontres, les mêmes profils exposant toute intimité comme des atouts. Comme il est dur ce moment de recherche où vous voyez les profils que vous visitez comme si vous étiez un marchand de jouissance à venir...

Entre recherche d’humiliation totale ou de gang bang par des bus de dominants, il est dur d’avoir envie de discuter. Ma douce m’offre sa vie et si j’ai très envie de la voir partager l’éducation que je lui donne mais aussi une grande partie de sa vie fusionnellement avec une petite soeur, je tombe dans la complexité des sites où les fakes sont les plus nombreux et où le TPE semble complètement absent des pensées. Peut être un mauvais choix de ma part, que d’accélérer en passant par ces sites… sûrement. J’ai une pensée pour tous les dominants qui recherchent alors que j’ai eu le bonheur d’avoir trouver ma douce.

Ma douce, il te faudra patienter, car si de ton Maître tu ne vois que les qualités gommant mes défauts, ils sont les premiers vus dans les premières discussions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site accessible uniquement aux plus de 18 ans

N/ous vous invitons à indiquer votre âge avec lequel vous attestez être majeur(s)