Plaire à votre futur Maître

Voici quelques lignes pour répondre à cette question que vous pourriez vous poser avant de le rencontrer… et durant les premières rencontres : comment plaire à votre Maître ?

Le mot Maître n’est pas anodin, tout autant que Soumise. J’ai toujours été attentif à ces mots, riches de sens et d’état.

Lorsque le dominant devient Maître ou que le Maître acquiert une autre soumise, il attache une grande importance au rôle de chacun (cf. : « Maître » avez-vous dit). Chacun de ces rôles définira une relation assez mystérieuse. Tout d’abord, cette relation vit dans les deux sens et bien que la nature soit différente, l’équilibre résultant est primordial. La Soumise et son Maître, le Maître et sa soumise doivent tirer une richesse de cette relation (je développerai cet aspect dans un prochain article en compulsant les différents travaux accumulés).

En écrivant ces lignes, je mesure la différence de mes deux véritables soumises (Marie et Elisabeth) qui m’ont eu pour Maître. Avec leur caractère fort et docile à la fois bien différent. Plutôt que de conseiller, je préférai à l’instar de ma douce passée, conter des rencontres, des séances…des fantasmes aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site accessible uniquement aux plus de 18 ans

N/ous vous invitons à indiquer votre âge avec lequel vous attestez être majeur(s)